Jean ROCHARD
Je partage ma passion de Wordpress dans des articles techniques sur les plugins, thèmes, nouveautés geek et optimisation SEO "on-site".
Jean ROCHARD

@jean_rochard

Chez Terre Digitale, on mange du Wordpress dès le petit-dej'.
Petit guide pour mettre en place les Facebook Instant Articles à partir de vos posts Wordpress : https://t.co/lSbzdM6z9j - 7 mois ago

Après avoir choisi les couleurs de la charte graphique, poursuivons dans la définition de votre image de marque par le choix des polices. C’est un sujet important car la cohérence et l’impact de votre communication en dépendra. Il existe de nombreuses manières de faire ce choix et il n’y a pas de méthode universelle ; par contre savoir identifier les codes de communication relatifs à un secteur vous aidera à vous positionner et à choisir votre style d’écritures.

Différence entre fonte et police

Tout d’abord, distinguons bien les 2 termes « fonte » et « police » . Une police est une famille d’écritures et regroupe tous les corps (autrement dit les tailles) et graisses (autrement dit gras, italique…) possibles. Une fonte est le choix d’une police pour un corps et une graisse précises.

Il s’agit donc bien de choisir tout d’abord des polices pour sa charte graphique et ensuite de sélectionner les fontes qui seront utilisées pour les polices en question.

Avec ou sans serif ?

Dans les noms de police, vous avez sûrement déjà remarqué qu’il existait 2 grandes familles : les polices avec serif, et les polices sans serif. Ce que l’on nomme « Serif » est en fait un empattement, cette décoration qui se trouve aux extrémités d’une lettre. « Times New Roman » est ainsi la plus connue des polices avec Serif, Arial étant la star des polices sans empattement.

avecousansserif

En fonction de vos objectifs, le choix d’une de ces grandes familles peut déjà se dessiner : on dit traditionnellement que les polices sans Serif sont plus utilisées sur le web, et que les polices avec Serif pour le print. Bien sûr, rien n’est inscrit dans le marbre, surtout quand on parle de webdesign !

Il existe des sites qui vous expliqueront plus en détail les grandes familles de police, comme celui ci.

Connaître votre secteur et votre cible

Ce qui est surtout important pour faire un choix de police, c’est de bien connaître à qui vous vous adressez. L’utilisateur qui arrive sur un site Internet se fait une idée en quelques secondes sur votre business, et il prendra la décision de s’intéresser au contenu ou non en fonction de critères qui peuvent sembler arbitraires ; mais dont les polices font largement partie. Il peut par exemple se sentir compris, accueilli ; mais aussi surpris et intrigué. Par contre, le rendre méfiant et perplexe ne jouera pas en votre faveur… Et la police joue un rôle important dans cette prise de décision plus ou moins consciente d’accorder du crédit à la page visitée.

Il vous faut ainsi trouver ce qui reflète les valeurs de votre marque, ce qui la rend différente, ce qui fait qu’on vous choisira plutôt que votre concurrent, ce qui fait que votre cible se sentira en confiance avec votre offre.

Je vous conseille donc dans un premier temps de parcourir les sites de vos concurrents les plus prestigieux pour essayer de trouver des points communs, des tendances, et également les tentatives de démarcation. Vous pouvez connaître le nom de la police utilisée dans une image (d’un concurrent) grâce à des outils comme WhatTheFont. A essayer !

Il existe aussi des sites de tendances de typographie comme :

Choisir ses polices

On conseille généralement (pour faire simple) d’utiliser 2 polices :

  • l’une classique et lisible pour le contenu
  • l’autre plus originale et « accrochante » pour les titres.

Nous verrons à la fin de cet article quelques conseils de combinaisons possibles de police.

Le logo peut lui faire l’objet d’une autre police encore. Enfin, n’oubliez pas de vérifier également des critères pragmatiques comme :

  • cette police est elle lisible en grande et petite taille ?
  • dispose-t’elle de tous les caractères spéciaux dont vous aurez besoin ?
  • dispose-t’elle de tous les caractères en Français dont vous aurez besoin ?

Globalement, on retrouve:

  • des polices manuscrites pour les activités créatives ou pour le secteur du coaching / bien être
  • des polices « carrées » et épaisses pour des secteurs comme le sport ou l’automobile
  • des polices classiques pour les métiers comme les avocats, comptables…
  • des polices plus créatives pour les secteurs du conseil ou du web
  • des polices longues et fines pour les secteurs « haut de gamme » (décoration, tourisme, design…)

Ce ne sont que des tendances bien sûr, elles sont faites pour être bousculées ! Rien ne vous empêche d’adopter un positionnement décalé ou vintage pour surprendre votre visiteur et vous démarquer.

C’est bien là toute la difficulté de l’exercice : se démarquer tout en respectant certains codes de base de communication.

Des polices originales et safe : utilisez Google Fonts

Pour faire votre choix de polices moins classiques, je vous conseille d’utiliser les Google Fonts. Cette bibliothèque de police est libre et fournie par Google. Vous pourrez utiliser les polices qu’elle contient sur votre site sans devoir les acheter au préalable car elles sont toutes open source.

Le navigateur de vos visiteurs téléchargera les fontes utilisées pour la page et cela vous garantira un affichage optimal, même si la police n’est pas présente sur l’ordinateur du visiteur en question.

C’est extrêmement pratique mais il faut veiller tout de même à ne pas trop utiliser de polices et fontes différentes distantes car cela rajoute des ressources à télécharger et cela alourdi donc le temps de chargement de votre page. Google vous indiquera d’ailleurs le poids de la police que vous avez choisie :

googlefonts

 

Concernant la combinaison de polices, il en existe bien sûr qui fonctionnent mieux que d’autres. Cet article vous en dira plus sur les paires possibles entre polices Google (voir plus bas). Par exemple :

  • Open Sans avec Roboto, Oswald ou Lato
  • Droid Sans avec Droid Serif, lobster ou Open Sans
  • PT Sans avec PT Serif, Lato ou Ubuntu
  • Lato avec Open Sans, Source Sans Pro ou Roboto
  • Fjalla One avec Open Sans

N’hésitez pas à piocher des idées dans toutes les ressources de cet article et ne sous-estimez pas l’importance qu’aura le choix de la police pour votre site. D’un autre côté, si le site est bien fait (avec de bonnes CSS), les modifier ne représentera pas un challenge technique important et rien ne sera donc irréversible. A vous de jouer !