Jean ROCHARD
Je partage ma passion de Wordpress dans des articles techniques sur les plugins, thèmes, nouveautés geek et optimisation SEO "on-site".
Jean ROCHARD

@jean_rochard

Chez Terre Digitale, on mange du Wordpress dès le petit-dej'.
Petit guide pour mettre en place les Facebook Instant Articles à partir de vos posts Wordpress : https://t.co/lSbzdM6z9j - 7 mois ago

Le travail d’optimisation du référencement d’un site Internet se fait toujours en fonction de la « zone de chalandise » de la société concernée. Souvent, une activité se développe sur plusieurs villes ou régions ; et nos clients souhaitent bien sûr avoir le meilleur référencement possible sur chacun de leurs secteurs géographiques.

Pour une recherche donnée, Google vous présente 4 types de résultats :

  • les liens sponsorisés (annonces adwords qui peuvent être localisées)
  • les résultats organiques (c’est à dire les résultats les mieux positionnés pour les mots clés demandés)
  • les résultats google+ locaux (donnés en fonction de votre position géographique et associés à une Google Maps)
  • les résultats organiques locaux (des résultats organiques mais localisés selon votre position géographique)

Oui, vous avez bien lu, la requête « Electricien » ne donne pas les même résultats pour Google selon que votre position soit à Marseille ou à Nantes. Et bien entendu, la requête « Electricien Nantes » vous donnera encore des résultats différents ! C’est une réalité depuis 2012 et la version « Venice » du moteur de recherche.

Petite astuce en passant, pour définir sa position exacte lors d’une recherche Google, il faut aller dans les options (petite roue en haut à droite de l’écran) et cliquer sur « Paramètres de recherche ». Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors pour définir votre géolocalisation :

google_position

Avant Google My Business, c’était comment déjà ?

Sortie depuis quelques jours, il y a bien pourtant eu un « avant » Google My Business. Souvenons nous… Pour aboutir à une bonne visibilité pour les sites Internet des professionnels, il fallait travailler en parallèle selon plusieurs axes :

  • une page Google Adresses pour donner des informations sous Google Maps et dans les résultats organiques locaux
  • une page Google+ locale (et liée à Google Adresses) pour une animation de type réseau social
  • un travail de référencement et de rédaction de contenus pour assurer un bon positionnement sur les lieux cibles

Maintenant, avec Google My Business, on peut faire d’une pierre trois coups. Et comme dit Google :

Google My Business est la vitrine de votre entreprise pour ceux qui vous cherchent sur Internet. Soyez visible et attractif dans la recherche Google, sur Google Maps ou sur Google+.

 

Google My Business, ou comment lier référencement local, cartographie et réseaux sociaux

Le socle de Google MyBusiness est Google+. Pour démarrer dans la nouvelle interface, il vous faut créer une nouvelle page Google+ et choisir votre type d’activité :

google_myb

En choisissant « Vitrine » ou « Zone desservie », vous aurez la possibilité de lier cette page à une adresse définie sous Google Maps. Et hop, le tour est joué : vous avez lié le réseau social de Google+ et la cartographie de Google Maps. Plus besoin de gérer plusieurs comptes simultanément et de se mélanger les pinceaux ou d’oublier une mise à jour.

Ensuite, associez à ce compte votre site Internet (il faut justifier d’en être le propriétaire en ajoutant soit un bout de code fourni par Google soit en ayant un compte Google Webmaster validé). Une fois cette opération réalisée, vous aurez accès dans l’interface d’administration Google My Business aux statistiques analytics de votre site.

Maintenant, il reste à animer régulièrement cette page Google+ en ajoutant toutes les informations de la société et en présentant du contenu en lien avec l’activité. Et ça y est, vous avez réalisé l’opération magique :

(recherche Google) + (Google+) + (Google Maps) = Google MyBusiness !

Alors bien sûr, cela peut faire peur à certains quand un lien complexe se tisse entre des telles méga-applications informatiques, mais Google ne nous laisse pas vraiment le choix : le changement vers Google My Business, c’est maintenant !