Jean ROCHARD
Je partage ma passion de Wordpress dans des articles techniques sur les plugins, thèmes, nouveautés geek et optimisation SEO "on-site".
Jean ROCHARD

@jean_rochard

Chez Terre Digitale, on mange du Wordpress dès le petit-dej'.
Petit guide pour mettre en place les Facebook Instant Articles à partir de vos posts Wordpress : https://t.co/lSbzdM6z9j - 7 mois ago

Nous avons déjà parlé ici des stratégies de marque pour votre entreprise ; et pour compléter ce sujet nous allons évoquer maintenant une stratégie particulièrement adaptée à certains business : le personal branding. Pour qui, pour quoi, comment… c’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

Le personal branding, c’est quoi ?

C’est, littéralement, le marketing de sa propre personne. Le personal branding a pour principe de faire de vous une marque, un produit, un ensemble de services dont votre propre image est le meilleur représentant. Vous allez à travers ce type de marketing cultiver votre différence, votre unicité, et en faire votre principal vecteur de comm’.

Peur de se mettre en avant et de paraître égocentrique ? Passez votre chemin ! Mais si vous pensez que votre expérience, votre personnalité et votre savoir-faire / savoir-être ont une valeur ; au delà de vos seules compétences techniques ou opérationnelles, alors ce sujet pourrait vous intéresser.

De nombreux coachs ou consultants utilisent ce moyen pour mettre en avant leurs services et en faire une offre à part entière et unique ; alors que sur le fond, leurs conseils et méthodes ont en fait bien des points communs. Mais c’est la façon dont ils en parlent et l’expérience personnelle et professionnelle qui y est associée qui va être mise en avant.

La condition initiale est donc de croire pleinement en son business et dans les valeurs qu’il porte, puisqu’il sera associé à votre propre personne et à votre image. C’est ce que certains (dans le domaine du développement personnel notamment) nomment une activité « alignée » ou « authentique », c’est à dire pleinement cohérente avec les aspirations de celui ou celle qui le représente.

Pour qui ? Quelques exemples

Le personal branding peut être utilisé dans de nombreux cas, et pas seulement pour les petits business. Il existe sur le net des sociétés qui utilisent ce type de communication avec toute une équipe qui assure le support et souvent la création de contenus. Des autoentrepreneurs et TPE proposent également leur offre de cette façon, comme les coachs dont nous parlions plus haut.

Un exemple intermédiaire, qui ne pousse pas le principe du personal branding à son extrême mais qui en utilise quelques principes est le site de cours en ligne « openclassrooms » où le fondateur Mathieu Nebra apparaît dans de nombreuses vidéos d’introduction (exemple ici). Il personnalise son offre et n’hésite pas à l’incarner dans des vidéos et outils promotionnels. Le chiffre d’affaires de cette société est de plusieurs millions d’euros !

Dans le domaine du SEO, le site de Laurent Bourelly propose des formations et audit de référencement pour les entreprises. Mais ce sont aussi des équipes (de partenaires et de sous traitants par exemple) qui vont l’aider à développer des contenus et des articles sur son site.

Une coach australienne (ici) revendique plusieurs dizaines de milliers d’abonnées à son offre de développement de business destinée principalement aux femmes entrepreneurs. Un autre exemple ici dans le domaine du développement personnel associé au développement de business. Les revenus de ce type de blog sont souvent de plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois.

Tim Feriss et sa « semaine de 4 heures » font également partie de ce petit monde de personal branders !

Le story telling au service du personal branding

Et c’est sur ce dernier point (les revenus, la notoriété, la réussite) que certains vont enfoncer le clou en terme de communication dans le personal branding : ils valorisent leur réussite à travers leur personne et leur expérience et vous la propose ensuite sous forme de contenus et d’abonnements mensuels (vidéos, podcasts, textes…) pour que vous aussi, vous puissiez réussir « comme eux ».

C’est là qu’intervient le « story telling » ou comment mettre en scène et scénariser (et aussi enjoliver !) sa propre histoire. Le story telling est souvent une pierre d’angle dans le personal branding : il s’agit alors de créer sa propre « légende » (puisque bien souvent, il ne faut compter que sur soi-même pour cela !).

C’est ensuite le mécanisme d’identification qui transformera les visiteurs en clients : si ce bloggeur qui me ressemble a réussi, alors pourquoi pas moi ? Certains bloggeurs décrient cette technique et dénoncent le principe de « vendre des pelles aux chercheurs de trésor » plutôt que « chercher les trésors »… Mais après tout, c’est aussi un business, non ? Attention toutefois, si votre objectif est de créer un business « authentique », n’abusez pas du story telling sous peine de voir votre cohérence mise à mal !

Développer sa stratégie sur internet

Le personal branding se développe souvent grâce aux réseaux sociaux (facebook, twitter, pinterest…) et aux blogs à travers une publication de contenus régulière. Une fois définie votre cible, vous allez développer des sujets qui vont l’intéresser et lui donner envie de lire vos articles régulièrement. C’est l’étape de développement de trafic à travers des stratégies de marketing relationnel.

Vos produits ou services sont dans ce cas idéalement achetables en ligne et / ou dématérialisés (formations, abonnements, contenus…) et se déclinent sur des offres avec possibilité de promotion, packages, offres groupées…

Il faut enfin penser à la conversion de vos visiteurs en clients. C’est souvent l’email marketing ou la newsletter (que l’on peut gérer avec des outils comme mailchimp ou aweber sous wordpress) qui vont être des outils importants dans une stratégie liée au personal branding et qui vont permettre de proposer vos produits et promotions à vos clients.

Des outils comme Google Analytics seront aussi d’un précieux secours pour optimiser vos pages de vente et le taux de conversion, en vous permettant par exemple de tracer finement les comportements de vos visiteurs.

En conclusion

Le personal branding est ainsi souvent lié au développement d’activité d’accompagnement et de services (coach, consultant, profession de santé et de bien être…) et aux activités qui se déploient sur les réseaux sociaux pour une cible souvent B2C (vers les particuliers donc).

Les produits des personnal branders sont souvent dématérialisables et offrent ainsi des perspectives de chiffre d’affaires démultipliées (en théorie !). Les blogs, réseaux sociaux et autres outils de marketing en ligne (mail notamment) seront ses principaux instruments de développement.

Tout cela vous parle ? Alors n’hésitez pas et lancez vous, et en cas de difficulté, dîtes vous que vous trouverez toujours un coach en ligne qui vous proposera des formations pour vous aider à développer votre activité !

 


Mettre en place son image de marque