Jean ROCHARD
Je partage ma passion de Wordpress dans des articles techniques sur les plugins, thèmes, nouveautés geek et optimisation SEO "on-site".
Jean ROCHARD

@jean_rochard

Chez Terre Digitale, on mange du Wordpress dès le petit-dej'.
Petit guide pour mettre en place les Facebook Instant Articles à partir de vos posts Wordpress : https://t.co/lSbzdM6z9j - 7 mois ago

Avoir du trafic sur un site Web, c’est bien… mais avoir un bon taux de conversion, cela devrait être toujours le seul vrai objectif d’un travail webmarketing. On appelle « conversion » la réalisation d’un objectif précis comme la visite d’une page spécifique, le clic sur un bouton, l’envoi d’un formulaire, ou bien encore l’affichage d’un numéro de téléphone.

Pour comptabiliser ces conversions, Google Analytics et Adwords proposent des outils de suivi assez faciles à paramétrer. Mais pour optimiser ces conversions, c’est une autre paire de manche. En effet, il est important de pouvoir suivre et comprendre le comportement des utilisateurs sur un site Web : quelles sont les zones cliquées, quels sont les textes visualisés, quel est le chemin parcouru avant d’aboutir au résultat… Les questions sont nombreuses pour pouvoir expliquer un comportement et optimiser un tunnel de conversion webmarketing.

Heureusement, il existe des services et plugins WordPress pour cela. Aujourd’hui, je vais vous présenter navilytics, l’un des plus abordables et faciles à mettre en place, même sur un « petit » site WordPress.

Fonctionnalités des outils de suivi de session

Il existe plusieurs outils de suivi de session, qui proposent globalement :

  • le suivi des mouvements et clics de souris (carte des zones chaudes dîtes heatmap)
  • le suivi des scrolls (scrollmap : est ce que les utilisateurs lisent les contenus et vont en bas de page ?)
  • des statistiques sur les données ci dessus en fonction des zones du site
  • le replay complet d’une session utilisateur (comme une vidéo)

Pour mieux comprendre tout ce qu’enregistre ces outils, vous pouvez tester un enregistrement avec navilytics ici. Voici par exemple le résultat du heatmap généré :

navilyticsdemo

Hallucinant, non ? Je vous rassure, avec navilytics, il est possible d’anonymiser l’IP et les touches pressées, ce qui permettra de respecter à la fois la vie privée et la sécurité des informations du visiteur. Mais oui, tout le monde n’a peut être pas les même bonnes intentions que vous… Alors attention à l’utilisation de ces outils !

Mise en place sur un site WordPress

Tout d’abord, créez vous un compte chez navilytics : vous pourrez enregistrer 50 sessions gratuitement pour 1 site. Ensuite, il faudra passer à un plan payant.

Créez un projet avec l’URL de votre site et notez le memberID et le projectID.

Installez ensuite le plugin navilytics sur votre site WordPress et recopiez les 2 identifiants précédents dans l’interface de paramétrage. C’est terminé, vous êtes maintenant en train d’enregistrer vos premières sessions !

Conjugué à un bon suivi analytics et à des outils d’A/B testing, vous aurez tous les éléments en main pour améliorer vos taux de conversion. Bien sûr, tout cela fonctionne aussi pour un e-commerce.

Autres outils de ce type

Dans les concurrents de navilytics, on peut noter :

Mais vous verrez, les tarifs varient énormément d’un produit à l’autre, et notamment en fonction du nombre de sessions à enregistrer sur un site. Il existe aussi un plugin nommé WP Visitors Tracker qui une fois installé s’occupera d’enregistrer vos sessions pour une vingtaine de dollars ; à tester absolument !