Jean ROCHARD
Je partage ma passion de Wordpress dans des articles techniques sur les plugins, thèmes, nouveautés geek et optimisation SEO "on-site".
Jean ROCHARD

@jean_rochard

Chez Terre Digitale, on mange du Wordpress dès le petit-dej'.
Petit guide pour mettre en place les Facebook Instant Articles à partir de vos posts Wordpress : https://t.co/lSbzdM6z9j - 7 mois ago

 

Lorsque vous créez votre page Google MyBusiness, il est nécessaire, pour compléter votre profil, de renseigner une ou plusieurs catégories pour votre activité. Nous allons voir ici l’importance de cette catégorisation et comment bien la choisir.

A quoi servent ces catégories ?

Cette étape de choix des catégories est importante car elle orientera Google pour vous mettre dans une « case ». Au sein de cette case, pour gagner en visibilité (c’est à dire pour gagner en référencement), il s’agira de vous démarquer de vos concurrents en proposant des contenus de qualité et en quantité. Un bon contenu se reconnait au fait qu’il est original, complet, qu’il couvre une thématique précise, puis qu’il est relayé, partagé (backlinks), apprécié et bien noté. Tout ça.

Cette case est comme une empreinte digitale ; et si votre positionnement n’est pas clair ou cohérent aux yeux du moteur, ce ne sera pas un bon point de départ pour votre visibilité.

Bien sûr, vous pouvez appartenir à plusieurs cases distinctes ; mais il faudra alors développer chacune de ces thématiques de façon également distincte sur votre site. Une page par thématique et même un ensemble de pages déclinant une même thématique, vous conseillerai-je chaudement !

Comment les choisir ?

En haut de l’écran de choix des catégories dans Google MyBusiness, cette phrase assez sibylline :

Les catégories décrivent la nature de votre établissement, pas vos activités ni les produits que vous vendez.

Heureusement, nous avons quelques exemples en dessous : « Restaurant Italient » plutôt que « Pizzas et pâtes ». Cela veut dire « Présentez le concept, pas le produit » .

Pour vous aider, Google vous propose d’ailleurs une liste de suggestions lorsque vous tapez un mot clé ; et il n’est de toute façon plus possible depuis 2013 de proposer vos propres catégories. Ainsi vous devrez trouver dans cette liste pré-définie par Google ce qui vous correspond le mieux.

En février 2015, il y avait 2406 catégories proposées par Google (une fois la liste dédoublonnée car 53 éléments sont présents plusieurs fois !). Inutile de vous dire que ce n’est pas toujours évident de trouver votre « case » …

categoriesgooglemybusiness

Quelles sont ces catégories ?

Certaines catégories sont peu développées alors que d’autres sont étonnamment précises. Pour reprendre l’exemple des pizzas, 4 catégories peuvent correspondre :

  • Pizzas à emporter
  • Pizzeria
  • Livraison de pizzas
  • Restaurant italien

Le risque est faible ici de se tromper car toutes ces catégories sont assez proches ; mais quelle utilité pour Google de réellement affiner à ce point la catégorisation ? Pas évident de répondre… Pour le moment, saisissez simplement ce qui vous semble le plus proche et le plus réaliste par rapport à votre activité et ne cherchez pas à vous mettre dans une catégorie « plus grosse » que vous.  Par exemple, mon activité est bien la « conception de sites Web » et non « Agence de communication » !

 

[av_promobox button=’no’ label=’Click me’ link=’manually,http://’ link_target= » color=’theme-color’ custom_bg=’#444444′ custom_font=’#ffffff’ size=’large’ icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ box_color= » box_custom_font=’#ffffff’ box_custom_bg=’#444444′ box_custom_border=’#333333′]
Pour vous aider, je mets à votre disposition la listes des 2406 catégories Google MyBusiness ; cela vous aidera sûrement à préparer votre saisie !
[/av_promobox]

 

Et si aucune catégorie ne semble convenir ?

Alors faîtes quelques recherches sur vos concurrents pour voir leurs mots clés, les titres de leurs sites et utilisez toutes les autres techniques présentées dans cet article pour trouver vos expressions clés. Vous aurez alors des idées de synonymes et parviendrez sûrement à vous rapprocher de la vision que Google peut avoir de votre marché.

Et n’oubliez pas, il est important de trouver la « case » la plus proche de votre business pour ne pas que Google fasse une erreur de casting avec votre site !