Vous le savez peut être, les mises à jour de WordPress contribuent à la stratégie de sécurité et de pérennité de votre site. Il est donc plus que conseillé de faire ces mises à jour ; mais bien sûr cela comporte aussi des risques à ne pas négliger… Pourtant, même lorsque vous avez pris vos précautions (backup, thème enfant…), il peut arriver un soucis suite à la mise à jour de WordPress. C’est ce sujet que nous allons aborder aujourd’hui !

Les mises à jour de WordPress Core

Pour votre culture personnelle, vous pouvez consulter l’historique des versions de WordPress depuis sa création en 2003 ! Chaque version possède son « changelog », c’est à dire la liste exhaustive des modifications apportées par rapport à la dernière version.

Par exemple, voici le changelog de la version 4.7.

Dans un précédent article, nous avons déjà évoqué l’automatisation de la maintenance de WordPress. Pour rappel, les différentes mises à jour concernent donc :

  • le « WordPress core », c’est à dire les fichiers du moteur de WordPress (dont la partie d’administration)
  • les extensions
  • les thèmes

Lors d’une nouvelle version de la partie « core », il peut arriver qu’une mise à jour de la base de données soit nécessaire. Dans ce cas, lors de votre prochaine connexion à l’administration, vous aurez ainsi l’écran suivant qui vous invitera à valider ces modifications (si vous n’avez pas changer le répertoire admin,  l’URL de cette page est http(s)://VOTRE_DOMAINE/wp-admin/upgrade.php?_wp_http_referer=%2Fwp-admin%2F) :

Si tout se passe bien, vous aurez alors un écran de confirmation qui ressemblera à celui ci :

Mais si tout ne se passe pas bien ? Et bien, voici 2 cas qui peuvent vous arriver et pour lesquels vous serez peut être content d’avoir une solution !

Cas 1 : l’admin WordPress est non accessible avec boucle infinie sur l’écran « Mise à jour de la base de données requise »

Dans ce cas, lorsque vous cliquez sur le bouton « Mettre à jour la base de données de WordPress », vous revenez sur la même page après quelques secondes de traitement (URL de type /wp-admin/upgrade.php?step=1&backto=%2Fwp-admin%2F) et il devient impossible d’accéder à votre admin WordPress même par des moyens détournés (notez que votre site fonctionne encore pendant ce temps !).

La cause de ce soucis est dû à une incohérence de versions de WordPress en base de données. Il va donc falloir aller modifier une donnée directement dans la base pour retrouver l’admin de votre site ! Vous êtes prêts ? Alors voici les étapes :

  1. Connectez vous à votre base WordPress via phpmyadmin (ou tout autre outil)
  2. Dans la table « wp_options », cherchez le champ « db_version »
  3. Comparez la valeur de ce champ à la valeur de la version indiquée dans le descriptif de la version que vous venez d’installer. Par exemple sur : https://codex.wordpress.org/Version_4.7
  4. S’il y a une différence entre ces 2 valeurs, mettez à jour ce champ db_version avec la valeur la plus récente (38590 pour la version 4.7 par exemple)
  5. Sauvegardez et retournez à votre admin WordPress : magie !

 

Cas 2 : admin WordPress non acessible avec boucle infinie sur l’écran « Pas de mise à jour requise »

Dans d’autres cas, vous allez boucler sur un écran comme celui ci : « pas de mise à jour requise » :


La solution est ici plus simple : il vous faut « flusher » le cache de votre serveur (nginx par exemple). Cela peut se faire parfois via l’interface de gestion fournie par votre hébergeur. En cas de soucis ou si vous ne trouvez pas comment faire cela, contactez le directement !

Si vous avez rencontré d’autres soucis suite à la mise à jour de WordPress Core, n’hésitez pas à les décrire en commentaires (et avec la solution si possible) !