Jean ROCHARD
Je partage ma passion de Wordpress dans des articles techniques sur les plugins, thèmes, nouveautés geek et optimisation SEO "on-site".
Jean ROCHARD

@jean_rochard

Chez Terre Digitale, on mange du Wordpress dès le petit-dej'.
Petit guide pour mettre en place les Facebook Instant Articles à partir de vos posts Wordpress : https://t.co/lSbzdM6z9j - 7 mois ago

L’architecture de l’information du site (ou plus sobrement, son plan) est la pierre d’angle de votre projet car à la croisée des chemins entre marketing, ergonomie, et SEO. L’organisation des contenus est en effet issue de la démarche de définition de votre stratégie de communication et de votre positionnement marketing. Elle sera soumise à des contraintes de design et d’ergonomie, et enfin elle devra être pensée pour favoriser votre référencement grâce à un maillage interne riche et cohérent (nous définirons cela plus tard dans l’article). Bref, cet exercice peut paraître fastidieux mais il faut savoir y passer le temps nécessaire.

Avec quel outil ? Une mindmap bien sûr

La façon la plus simple de définir le plan de son site est d’utiliser une carte mentale ou mindmap. C’est un outil qui vous permettra de faire évoluer simplement votre architecture de pages tout en étant lisible rapidement.

Je trouve l’application proposée sur mindmeister particulièrement pratique, notamment pour le travail collaboratif et la gestion des révisions (possibilité de revenir en arrière).

Cas d’une refonte : analyser le plan du site

Pour un site vitrine que vous souhaitez refondre, il est toujours important de « mettre à plat » l’existant. Pour lister les pages d’un site, vous avez à votre disposition plusieurs méthodes :

  • le parcours manuel du site (vous n’y couperez pas pour vérifier la profondeur des pages, c’est à dire leur position dans l’arborescence du site)
  • trouver le sitemap et l’étudier (souvent situé ici : http://www.domain.fr/sitemap.xml)
  • L’utilisation d’un crawler comme Screaming frog seo spider, ou Xenu
  • La requête Google « site:www.domain.fr » pour lister les pages indexées

Avec ces différentes méthodes, vous pourrez cartographier votre site. Par exemple, voici la carte issue d’un projet nommé Izoleco :

Izoleco_(old)

Plan du site Izoleco à refondre

On voit par exemple que toutes les pages de contenus sont dans la même rubrique et qu’aucun « chemin de conversion » n’est réellement défini. Pour parler plus simplement :

  • le visiteur n’est à aucun endroit accompagné ni dirigé vers un formulaire de contact ou de demande devis
  • le lien entre les « produits » et les « services » n’est pas clair
  • la « preuve sociale » est isolée et n’apporte aucune aide dans la vente des prestations

Organiser la navigation et le maillage interne

1) Connaître son audience et ses mots clés

Avant tout, ils vous faut connaître votre marché et votre concurrence. L’analyse des mots clés vous en apprendra plus sur les recherches effectuées et sur leur potentiel de trafic. Vous connaissez maintenant votre audience et vous avez une bonne vision de la façon dont elle cherche vos service et produits ? Alors, c’est parti, organisons tout cela !

2) L’offre marketing et le chemin de conversion

Qu’allez vous mettre en avant ? Quel est le chemin de conversion du visiteur ? Pour parler plus clairement, un « chemin de conversion » est le trajet sur votre site que vous souhaitez faire faire à votre visiteur pour aboutir à votre objectif.

Vous pouvez par exemple créer des pages de type « landing page » sur lesquelles une information marketing complète sera présente, avec enfin un call to action : l’enregistrement d’un mail, l’appel d’un numéro de téléphone, l’envoi d’un message de contact…

Pour le projet Izoleco, un des objectifs du site est d’amener le visiteur a prendre contact pour organiser un bilan thermique gratuit de son habitat. A partir de ce bilan gratuit, la société propose ses services et produits ; c’est donc bien un point d’entrée stratégique de cette société. L’architecture est ainsi construire autour de cet objectif de prise de rendez vous.

3) Une architecture claire et orientée SEO

L’idéal en terme de communication et de référencement est de proposer une navigation dont les éléments sont vite identifiables. Un menu nommé « isolation des combles » sera toujours plus attirant qu’un menu nommé « services ». Et c’est bien sûr plus attirant aussi pour Google qui comprendra beaucoup mieux ce dont vous parlez !

Regroupez donc vos pages de façon logique et par champ sémantique, c’est à dire sans mélanger des sujets qui n’ont rien à voir ensemble. Réfléchissez comme un robot de moteur de recherche : si vous parcourez en profondeur une rubrique, chaque élément qui vous semble incohérent viendra abaisser la note de pertinence de la rubrique entière. D’ailleurs, si les dessous de la recherche Google vous intéresse, lisez ceci !

Organisez également vos éléments en pyramide, en allant du contenu le plus général au contenu le plus spécifique. Retenez comme sujet de la page principale (celle de plus haut niveau) un « terme clé » à fort potentiel et déclinez ce sujet en descendant dans les strates de votre pyramide de l’information.

Enfin, bichonnez votre maillage interne. Le « maillage interne » est l’ensemble des liens internes du site, c’est à dire entre les pages elles-même. Il est important de le densifier tout en préservant sa cohérence. Liez par exemple entre elles des pages de même « profondeur » dans une même rubrique, tout en les faisant pointer sur leurs pages parents et sur leurs éventuelles pages enfants.

4) Prendre en compte les bonnes pratiques d’ergonomie

Même si le design graphique de votre site n’est pas encore défini, vous pouvez déjà prendre en compte quelques contraintes élémentaires comme :

  • ne pas « étaler » de façon démesurée le premier niveau de navigation (sous peine de ne pas réussir à faire rentrer votre menu dans l’emplacement prévu par le thème graphique)
  • ne pas avoir de niveaux de navigation trop profonds (sous peine de ne pas voir vos pages explorées par les robots)

5) Agitez le tout, et créez une mindmap

Une fois que vous aurez réunis tous ces éléments, vous pourrez réaliser votre mindmap. Voici par exemple la nouvelle architecture de l’information du site Izoleco :

Un nouveau plan orienté webmarketing et SEO

Un nouveau plan orienté webmarketing et SEO

Les 2 premières pages (« isolation des combles » et « VMI » ) seront des « landing pages » et auront donc tout le « matériel embarqué » pour convaincre et générer soit un contact soit une demande de téléchargement. Cela préparera aussi le terrain pour faire des campagnes adwords optimisées et avec suivi de conversion.

Les « sous-pages  » sur les aides et sur la rénovation écologique pourront être développées sans perturber l’architecture ; avec des contenus originaux et de qualité. Ce sera toujours positif pour le référencement naturel.

Enfin, avec 4 menus principaux de navigation, le chemin du visiteur sera cadré et il comprendra vite de quoi il retourne en arrivant sur ce site.